chevalsavoie.fr

Comment réaliser un abri chevaux maison ?

Pour mettre vos poneys et chevaux à l’abri, vous devez construire ou faire installer un abri pour chevaux chez vous. De toutes les façons, la loi pour la protection des animaux vous y oblige. Comment s’y prendre pour réaliser un abri chevaux à domicile ? On en parle dans cet article.

Les formalités exigées

La loi en ce qui concerne le sujet est très stricte. Il est obligatoire d’avoir un permis de construire ou une autorisation de travaux pour installer quelque abri que ce soit. Une fausse idée selon laquelle il ne serait pas nécessaire de demander un permis de construire pour un local de moins de 20 m² induit souvent les propriétaires de chevaux en erreur. Une autre fausse idée est que le permis de construire n’est pas nécessaire pour l’installation d’un abri temporaire. Toute construction d’abri de chevaux nécessite soit un permis de construire soit une déclaration et une autorisation de travaux et ceci quelle que soit la durée de l’installation.

Dans tous les cas, il faut avant tout se rendre à la mairie ou la commune la plus proche pour savoir dans quelle catégorie vous vous trouvez et la bonne démarche à suivre. L’obtention du permis de construire ou de l’autorisation de travaux dépend bien sûr de plusieurs critères bien définis. Il faut donc sérieusement s’informer avant de tenter l’aventure.

Le coût d’un abri pour chevaux

Réaliser un abri pour chevaux induit forcément un coût plus ou moins élevé en fonction de votre bourse. Il existe de nombreux moyens d’avoir un abri chevaux pas cher. Vous pouvez, par exemple, acheter des abris pour chevaux d’occasion sur Internet qu’il suffira juste de démonter puis de remonter. Mais généralement, le prix dépend non seulement des matériaux utilisés pour la construction mais aussi de la taille de l’abri. Il serait donc vraiment aléatoire de donner un prix sans connaître ses détails techniques. Pour en savoir plus, il faut demander un devis.

Les dimensions qu’un abri pour chevaux

L’abri pour cheval doit respecter des dimensions minimales définies pour la sécurité, la santé et le bien-être des animaux qui vont y vivre. Il est recommandé de concevoir, pour un box, des enclos ayant une superficie oscillant entre 9 et 12 m² pour un seul cheval. Dans le cas des juments suitées ou des chevaux malades, il est, par contre, recommandé un espace plus étendu soit oscillant entre 12 et 16 m² donc l’équivalent de 3,5 à 4 mètres de côté. Une hauteur recommandée de 3 m ou avoisinant les 3 m (2,9 m au moins) est indispensable pour obtenir un volume d’air d’environ 40 m³.

En ce qui concerne les abris de pâture l’espace requis est plus grand. Il dépend forcément du nombre de chevaux qui vont y cohabiter. Toutefois, des dimensions standards minimales peuvent être définies. Lorsque l’abri a une forme carrée, il faut prévoir 5 m pour chaque côté, et 4 m de largeur sur 6 m de longueur lorsque l’on est en présence d’un abri rectangulaire. Lorsque la forme de l’abri est un demi-cercle, il faut prévoir un rayon minimum de 5 m afin que les chevaux dominants ne parviennent à bloquer les dominés dans les angles. La hauteur, quant à elle, reste identique à celle du box, c’est-à-dire 3 m.

chevalsavoie.fr